Mon compte

Mot de passe oublié?

Pas encore inscrit?
Inscription gratuite

Lien avec nous Le Monde Des Rottweilers
 
 
L'ABéCédaire des maladies : Maladies en O

L'ABéCédaire des maladies : Maladies en O

Retour à l'abécédaire

Classement par ordre alphabétique

Œdème du poumon, Ostéochondrose, Ostéomyélite, Otite, Ovariectomie

Les maladies commencants par O

Œdème du poumon : Le principal symptôme de l’œdème pulmonaire est une intense difficulté respiratoire : le chien a la gueule ouverte, halète, ses muqueuses buccales bleuissent par manque d’oxygène et des écoulements peuvent apparaître au niveau des narines. L’œdème pulmonaire est une complication qui provient principalement d’une insuffisance du ventricule gauche, mais peut aussi être due à une inhalation de fumée, à une électrocution ou à un collapsus trachéal.
Il s’agit d’une urgence majeure, les besoins du chien en oxygène devant être couverts le plus rapidement possible. Le traitement d’urgence comprend l’injection de diurétiques, l’administration de vasodilatateurs et la mise sous masque à oxygène si nécessaire. Lorsque l’œdème est consécutif à une pathologie cardiaque, la saignée, qui a pour but de retirer la quantité de sang proportionnellement importante et donc de réduire la pression artérielle, constitue de nouveau un cas d’extrême urgence. La visite urgente du vétérinaire est donc obligatoire.
L’œdème du poumon peut être plus discret et de nature chronique lors des insuffisances cardiaques. Il est cause de toux et de difficultés respiratoires moins spectaculaires.
Haut de page

Ostéochondrose : Pathologie qui touche les cartilages de croissance ou articulaires et qui est consécutive à un excès nutritionnel et, par la suite, pondéral. Les articulations les plus fréquemment atteintes sont le coude, l’épaule et le genou.
Haut de page

Ostéomyélite : Processus infectieux qui envahit la moelle osseuse d’un os long, généralement suite à une fracture ouverte.
Haut de page

Otite : Inflammation du conduit auditif. Elle peut être consécutive à une infection bactérienne, à une infestation parasitaire (gale auriculaire) ou mycosique, ou encore à la présence d’un corps étranger (épillet de graminée). En présence d’un corps étranger unilatéral, l’animal se frotte violemment l’oreille, se secoue sans arrêt et penche la tête du côté atteint. Le traitement est médical et local dans les affections parasitaires. En cas de corps étranger, il est chirurgical et consiste à retirer ce dernier, sous tranquillisation si le chien n’est pas assez calme. Il faut savoir que l’on peut prévenir une intrusion en rasant les poils du chien à l’entrée du conduit auditif ou en y mettant avant une promenade un peu de vaseline qu’il faut penser à retirer en rentrant. Les otites infectieuses ne doivent pas être négligées. On les traite aux antibiotiques, sans quoi elles peuvent s’étendre à l’oreille moyenne, voire interne. Le traitement sera alors chirurgical.
Haut de page

Ovariectomie : Intervention qui consiste à retirer les ovaires et qui a pour but de supprimer les chaleurs. Pratiquée sur une jeune chienne, cette intervention réduit en outre considérablement les risques de pathologies génitale ainsi que l’incidence des tumeurs mammaires.
Haut de page

 

Les 3 piliers Chiens de race . com Best of Rottweiler Education Canine Julienoise (ECJ)

 

Le Monde Des Rottweilers © 2007 - 2019

Site créé et hébergé par Site Web Médoc