Mon compte

Mot de passe oublié?

Pas encore inscrit?
Inscription gratuite

Lien avec nous Le Monde Des Rottweilers
 
 
Facteurs de gravité des morsures de chien aux urgences (Enquête multicentrique, France, mai 2009-juin 2010)

Facteurs de gravité des morsures de chien aux urgences (Enquête multicentrique, France, mai 2009-juin 2010)

L'inVS (Institut de Veille Sanitaire - Etablissement public chargé de surveiller en permanence l'état de santé de la population) a fait une enquête sur les morsures de chiens du 1mai 2009 au 30juin 2010 auprès de 8 hôpitaux en France.

Vous trouverez ici le rapport complet

Voici quelques points importants :

Tableau Morsures 2011 Tableau extrait du rapport d'enquête

Dans l'enquête, 18 chiens de catégorie sur les 479 morsures recensées lors de l'enquête sont à l'origine de morsure : 15 rottweilers, trois staffordshire. Il s'agissait de mâles dans 13 cas, le sexe des cinq autres chiens n'étant pas renseigné. Le plus souvent (dans 14 cas), le chien était connu de la victime : il s'agissait du chien d'une connaissance (8) ou du chien du foyer (6). Les quatre autres chiens étaient inconnus

Il n'a pas été mis en évidence par cette enquête que certains chiens étaient plus dangereux que d'autres, ni par la fréquence des morsures, ni par leur gravité. Ce qui avait le plus d'influence sur la gravité d'une morsure était le fait de connaître le chien mordeur et d'être un adulte.

Les races les plus fréquemment citées dans cette enquête correspondent aux races les plus fréquentes en France. Il n'a pas été possible de rapporter la répartition des races citées dans l'enquête à celle que l'on trouve dans les régions des hôpitaux de l'enquête. Les chiens de catégorie n'étaient pas nombreux dans l'enquête (18). Sur ce petit effectif, les analyses univariées n'ont pas montré de différence significative de gravité entre les morsures de chiens de catégorie et celles des autres chiens.

Certaines études étrangères ont montré que la gravité de la morsure était liée à la puissance de la mâchoire du chien et à sa taille. L'effet de la taille du chien n'a pas été retrouvé dans cette enquête en analyse multivariée.

Conclusion de l'enquête :

Les morsures étaient plus nombreuses et plus graves quand la victime connaissait le chien mordeur. Chez les adultes, les morsures survenaient souvent lorsque la victime cherchait à séparer des chiens qui se battaient, alors que chez les enfants, les morsures survenaient davantage lorsque le chien était dérangé. Aucun lien n'a été trouvé entre la gravité de la morsure et le type de chien mordeur. Les morsures de chien représentent chaque année, en France, plusieurs milliers de recours aux urgences et de nombreuses hospitalisations. La connaissance des résultats établis par ces enquêtes doit contribuer à leur prévention.

Source: Institut de Veille Sanitaire
Lien direct : http://www.invs.sante.fr/publications/2011/morsures_chiens/index.html

 

Les 3 piliers Chiens de race . com Best of Rottweiler Education Canine Julienoise (ECJ)

 

Le Monde Des Rottweilers © 2007 - 2017

Site créé et hébergé par Site Web Médoc