Mon compte

Mot de passe oublié?

Pas encore inscrit?
Inscription gratuite

Lien avec nous Le Monde Des Rottweilers
 
 
La piroplasmose / La tique

La piroplasmose / La tique

La piroplasmose, appelée aussi babésiose, est une maladie provenant du parasite, le Babesia canis.
Il est transmis au chien via la piqûre d’une tique, qui le transmet par sa salive quand elle absorbe le sang de l’animal.
Ce parasite pénètre dans les globules rouges, ou hématies, entraînant leur destruction.
Cette maladie n’est pas contagieuse, ni de chien à chien ou à un autre animal, ni de chien à l’homme. Mais elle est extrêmement dangereuse pour le chien contaminé pouvant entraîner la mort au bout de trois jours en l’absence de traitement adéquate.

Pour parer à cette maladie, c’est très simple, il suffit :

  • Traiter le chien contre les tiques de manière régulière principalement durant les périodes à risques, c'est-à-dire au printemps (mars à juin) et en automne (septembre à décembre), la contamination en hiver est quasi nulle.
  • Si une tique est vu sur l’animal, lui retirer immédiatement et la brûler. Si la tique est déjà accrochée, l’une des méthodes les plus sûres pour s’en débarrasser définitivement est, d’endormir la tique, par exemple avec un coton imbibé d’éther, attendre environ une minute avec le coton dessus puis, prendre une pince à épiler en faisant bien attention que la tête et donc les crochets ne restent pas accrochés au chien car celle-ci continuerait à vivre, une autre solution est d’appliquer dessus une bonne dose de traitement contre les tiques, et attendre que la tique tombe d’elle-même. Pour être sûr de bien retirer la tique, il existe des petits appareils prévus à cet effet vendus en pharmacie.
  • Il existe aussi un vaccin très efficace mais qui peut se révéler sans effet sur certains sujets donc le traitement reste toujours un bon moyen de prévention.
  • La chimioprévention est efficace durant un ou deux mois et lutte contre le piroplasme mais ne peut souvent être administrée et est utilisée uniquement dans des situations bien précises comme une forte infestation de tiques.

On retrouve généralement les tiques dans des buissons, dans l’herbe (surtout haute), dans des broussailles etc… Si votre animal s’est retrouvé dans un de ces lieux, vérifiez à son retour « à la maison » si une tique n’aurait pas trouvé refuge sur lui.
C’est un acarien. Elle se nourrit exclusivement de sang de chien, de chat etc… mais aussi d’homme pour assurer son développement et sa reproduction. Elle s’accroche au pelage de l’animal et se fixe aux endroits où la peau est la plus fine (cuisse, dessus de la tête, ventre contour des yeux etc…). Elle va se gorger du sang de l’animal et en quelques heures, elle peut jusqu’à quadrupler de volume. Au bout de trois ou quatre jours, elle va se détacher de sa « proie » et va continuer son développement. A savoir, qu’elle doit rester deux ou trois jours sur l’animal pour dire de le contaminer.

Le Babesia canis peut être transmis à la tique soit par le sang d’un animal déjà contaminé soit par la descendance d’une tique déjà infectée.

Tout d’abord le piroplasme va pénétrer dans les globules rouges de l’animal et où il va proliférer. Puis va provoquer l’éclatement des globules rouges libérant de cette manière de nouveaux piroplasmes, qui vont pénétrer dans d’autres globules rouges etc…
Le foie et les reins se retrouvent donc également touchés car ils doivent travailler beaucoup plus. Le foie transforme le sang en bilirubine jaune marron qui est évacuée dans la bile et colore les selles en marron très foncé, dans les urines qu'elle colore en marron et dans tout l'organisme coloré en jaune: c'est ce que l'on appelle ictère ou jaunisse. Les reins évacuent le sang, ce qui rend donc les urines foncées.

La période d’incubation est d’environ de 2 à 7 jours mais il se peut qu’elle dure jusqu’à 60 jours.
Les premiers symptômes sont :

  1. Forte fièvre (jusqu’à 41°C)
  2. L’animal est abattu et refuse de se nourrir
  3. Les gencives de l’animal sont pâles voir blanches
  4. Les urines deviennent très foncées

Ceux sont les signes habituels, mais il peut y en avoir d’autres, troubles respiratoires, convulsions, diarrhées etc…
Les symptômes au départ peuvent passer inaperçus mais la maladie dégénère très rapidement. Du jour au lendemain il peut passer d’un léger abattement à un coma souvent sans issue. Il est donc impératif d’emmener directement l’animal consulter un vétérinaire pour donner à l’animal les soins nécessaires le plus rapidement possible. La maladie est facilement détectable avec une goutte de sang prise dans l’oreille ainsi qu’avec une analyse d’urine qui mettront directement en évidence la présence du parasite. Si elle est détectée et soignée à temps, le chien se remettra très vite de cette mauvaise expérience, mais si vous attendez ne serait ce que 24 heures de plus, les organes peuvent être touchés et l’état du chien irréversible pouvant entraîner des complications jusqu’à la mort.

 

Les 3 piliers Chiens de race . com Best of Rottweiler Education Canine Julienoise (ECJ)

 

Le Monde Des Rottweilers © 2007 - 2017

Site créé et hébergé par Site Web Médoc