Mon compte

Mot de passe oublié?

Pas encore inscrit?
Inscription gratuite

Lien avec nous Le Monde Des Rottweilers
 
 
La tête du chien

La tête du chien

Les types de têtes :

Les différents crânes du chien

Brachycéphale
Crâne aussi large que court
Bouledogue Français

Mésocéphale
Tête prismatique, pyramidale
Berger Allemand

Dolichocéphale
Crâne en forme de cône allongé
Lévrier

 

La région crâno-frontale peut être arrondie (Cocker), convexe (Boxer), plate (Dalmatien), ovale (Caniche) ou large (Rottweiler).

La tête a un rôle important dans l’équilibre. On peut remarquer que les chiens à tête longue ont généralement un nez pointu et que ceux à tête carrée ont des mâchoires courtes et musclées.

Il y a deux grandes régions sur la tête :

  • A l’arrière : crâne logeant l’encéphale
  • A l’avant : face logeant les cavités nasales
Il y a d’autres régions moins bien définies :
  • Les tempes : situées en arrière des yeux latéralement et limitées en bas par les arcades zygomatiques touchant la boîte crânienne. Elles sont assez déterminantes dans la morphologie de la tête.
  • La région parotidienne : se trouvant en dessous des oreilles, en arrière de la région des masséters, elle-même en arrière de la joue, très réduite du fait de la très grande ouverture de la gueule du chien.
  • La nuque est modérément saillante en arrière au niveau du cou et la gorge peut porter des replis cutanés que l’on nomme fanons.

Le museau (chanfrein) :

Contient les cavités nasales :

  • Spacieuses chez les chiens d’arrêt (Setters)
  • Plus petites (Bouledogue qui lui a un museau écrasé)
Un aplatissement complet de la face provoque des anomalies d’ajustement entre les deux mâchoires (prognathisme, chevauchement des dents) et des difficultés respiratoires.

La truffe :

Avec deux narines bien ouvertes et une fente médiane. Si la truffe est souple, humide et froide cela signifie que votre chien est en bonne santé.

Les babines :

Doivent se faire face et non flasques. Elles sont bien pigmentées t recouvertes de poils ainsi que de vibrisses (forts poils possédant des récepteurs sensoriels à leur base). L’intérieur des babines doit être rose sauf exception pour le Chow-Chow où c’est bleu.

La denture et dentition :

Voir notre article complet ...

Les oreilles :

Différentes d’une race à l’autre :

  • Pointues (Malinois)
  • Arrondies (Shar Pei)
  • Très arrondies (Bouledogue)
  • Plus ou moins fines
  • Garnies de poils parfois très longs (Cocker)
La forme qu’elles ont, joue sur leur audition.
Les oreilles dressées, qui capteront mieux les ondes sonores, n’est pas ce qu’il y a de plus répandu. Elles sont présentes chez les races se rapprochant du chien à l’origine tel que les Spitz et certains chiens de berger.

Il ne faut pas confondre une oreille qui est droite à l’origine à celle ayant subi une otectomie (coupe de l’oreille). Cette pratique est désormais interdite.
Il existe plusieurs types d’oreilles tombantes :

  • Semi-dressé : pas plus de la moitié du pavillon tombe vers l’avant.
  • Semi-tombant : la plus grande partie du pavillon tombe vers l’avant ou la retombée s’effectue vers l’arrière, l’oreille est dite « en rose ».
  • Tombant : très répandu chez les chiens de chasse.

Chaque race doit avoir son type d’oreille définit dans le standard de la race. Vers l’âge d’un an, les qualités et les défauts de l’oreille sont fixés.

Les yeux :

D’une race à l’autre, le degré d’écartement des yeux est très variable et permet de visualiser sur les côtés. Les globes oculaires sont plus ou moins rentrés (œil globuleux comme pour le Cavalier King Charles). L’ouverture peut être ronde ou en amende. Suivant les races, les expressions du chien par les yeux sont plus ou moins importantes, on y lit beaucoup de chose, comme si le chien est triste, joyeux, malade etc…

Le chien possède trois paupières :

  • Deux bien visibles situées en haut et en bas de l’œil. Elles doivent être fines, écartées, bien pigmentées et les bords garnis de cils. La partie interne (la conjonctive) est une muqueuse rosée quant à la partie externe est une peau recouverte de poils. La glande lacrymale (origine des larmes hydratant la cornée) se situe sous la paupière supérieure. Au niveau de l’angle intérieur des deux paupières se trouve un petit conduit (la voie lacrymale) qui débouche dans la fosse nasale.
  • La troisième paupière (la nictitante) cachée en majeure partie par la paupière inférieure. Elle sert à « nettoyer » l’œil de tous corps étranger.

La coloration de l’œil dépend de la pigmentation de l’iris mais il est préférable de l’avoir brune, ce qui est signe de bon équilibre organique. Cette coloration passe par toutes les gammes de couleur jusqu’au noir. Un œil trop clair (œil de rapace) peut être une tare.
La couleur de l’œil n’est pas forcément en rapport avec celle de la robe. La coloration peut changer au cours de l’existence.
Un chien peut avoir des yeux de couleurs différentes, on les appelle alors vairons. Ce n’est pas quelque chose de rare même si ce n’est pas souhaité mais pour certaines races, ça peut être toléré. La différence de couleur entre deux yeux s’appelle hétérochromie.

Lors d’un défaut de pigmentation de l’iris, l’œil peut être partiellement ou totalement bleuâtre. Cela peut toucher un seul ou les deux yeux. Lorsqu’un élevage présente ce défaut, il vaut mieux arrêter la lignée.
Les yeux peuvent rencontrer d’autres problèmes comme la cataracte (opacité du cristallin que l’on rencontre principalement chez les vieux chiens), l’entropion (renversement en dedans du bord des paupières), le glaucome (résultat de l’augmentation de la tension intra-oculaire sans augmentation de la taille de l’œil), le strabisme (défaut de convergence des axes visuels).

 

Les 3 piliers Chiens de race . com Best of Rottweiler Education Canine Julienoise (ECJ)

 

Le Monde Des Rottweilers © 2007 - 2017

Site créé et hébergé par Site Web Médoc