Mon compte

Mot de passe oublié?

Pas encore inscrit?
Inscription gratuite

Lien avec nous Le Monde Des Rottweilers
 
 
Le cycle génital de la chienne

Le cycle génital de la chienne

Les premières chaleurs de la chienne arrivent vers l’âge de 6 mois. Mais elles peuvent être plus tardives chez les chiens de petite taille et pouvant atteindre jusqu’à deux ans pour certaines races dites géantes.

Le cycle sexuel de la chienne est « monoœstrien » à ovulation spontanée.

Monoœstrien : une seule période d’ovulation par cycle.
Ovulation spontanée : l’ovulation n’est pas déclenchée par l’accouplement comme chez la chatte par exemple.

Un cycle comporte 4 phases durant généralement de 6 à 7 mois.

  1. Pro-œstrus : préparant à l’ovulation (env 10 jours)

  2. Œstrus : phase d’ovulation (env 7 jours)

  3. Metœstrus/Dioestrus : durée de la gestation (env 2 mois)

  4. Anœstrus : phase de repos sexuel (env 3-4 mois)

Cycle génital de la chienne

La durée de chaque phase est variable d’une chienne à l’autre mais aussi pour une même chienne.

LES 4 PHASES DU CYCLE SEXUEL DE LA CHIENNE

 

Durée Moyenne
 


Durée Minimum et Maximum

Comportement

Manifestations cliniques

Modifications hormonales

Physiologie

Pro-œstrus

9 jours
0 – 27 jours

Les mâles sont attirés par la chienne mais elle refuse la saillie

Gonflement de la vulve, pertes de sang

Pic d’œstrogène, progestérone baisse jusqu’à la fin de cette phase

Développement des follicules contenant les futurs ovules

Œstrus

9 jours
4 – 24 jours

Les mâles sont attirés par la chienne et elle accepte la saillie

Gonflement de la vulve, pertes de sang plus claires

Chute des œstrogènes à un taux basal, augmentation rapide de la progestérone

Ovulation, maturation de deux jours des ovocytes (ovules non fécondables) nécessaire avant une possible fécondation

Metœstrus/Dioestrus

2 mois

Aucune attirance, la chienne refuse la saillie

Diminution de la taille de la vulve, développement mammaire et lactation possible à la fin de cette phase

Œstrogènes à taux basal, augmentation de la progestérone jusqu’à un pic à 3-4 semaines après l’ovulation, puis diminution progressive pour atteindre un taux basal à la fin de cette phase

Sécrétion de progestérone par le corps jaune chez les chiennes gestantes et non-gestantes

Anœstrus

4 mois

Aucune attirance, la chienne refuse la saillie

Vulve petite, aucun écoulement vulvaire

Œstrogènes et progestérone à des taux basaux

Activité ovarienne faible

Le déroulement du cycle :

Lors du Pro-œstrus, les follicules ovariens en croissance sécrètent, sous l’influence de l’hypophyse, des hormones (œstrogènes) responsables des modifications comportementales (attirance des mâles, recherche d’affection, léchage vulvaire) et physiques de la chienne. Sa vulve devient congestionnée et laisse apparaître un écoulement sanguinolent qui permet au mâle de la suivre à la trace, sans pour autant que la chienne accepte la saillie.

Puis la phase d’œstrus, période où la chienne accepte le mâle. Elle se caractérise par la posture que la chienne prend en présence du mâle (déviation latérale du port de la queue souvent suite à une stimulation vulvaire). Les écoulements vulvaires deviennent plus clairs et moins abondants. Le mucus devient moins épais afin de faciliter la progression des spermatozoïdes.
Les ovules sont pondus mais sont encore immatures (stade « ovocytaire »). Il faut approximativement 2 jours avant qu’ils soient fécondables.
Les chiennes commencent à sécréter de la progestérone quelques jours avant l’ovulation. Le taux sanguin (progestéronémie) augmente alors progressivement, que la chienne soit fécondée ou non. Les dosages de progestérone permettent donc de témoigner de l’ovulation mais pas de la gestation dans l’espèce canine.

Tout au long du dioestrus, la progestérone est sécrétée par des corps jaunes ovariens qui ont « pondu » les ovocytes. Cette hormone prépare à la nidation de l’embryon et permet son développement en vue d’une éventuelle gestation. Sa production chute brutalement deux mois après l’ovulation autorisant alors le démarrage de la lactation et l’involution utérine jusqu’à la mise au repos complet de l’appareil génital femelle (anœstrus).

 

Les 3 piliers Chiens de race . com Best of Rottweiler Education Canine Julienoise (ECJ)

 

Le Monde Des Rottweilers © 2007 - 2017

Site créé et hébergé par Site Web Médoc