Mon compte

Mot de passe oublié?

Pas encore inscrit?
Inscription gratuite

Lien avec nous Le Monde Des Rottweilers
 
 
L'ABéCédaire des maladies : Maladies en L

L'ABéCédaire des maladies : Maladies en L

Retour à l'abécédaire

Classement par ordre alphabétique

Leishmaniose, Leptospirose, Leucémie, Lithiases, Luxation, Lyme, Lymphome

Les maladies commencants par L

Leishmaniose : Maladie due à un parasite (leischmanie) qui se fixe dans les globules blancs du chien et qui est transmise par la piqûre d’un insecte : le phlébotome, dont l’habitat limite l’extension géographique de la maladie au sud de la France. Cependant, depuis quelques années, à partir de ce foyer, la maladie a tendance à s’étendre vers le Nord et l’Est. Elle touche beaucoup plus gravement les pays du sud de l’Europe. Après l’inoculation, l’incubation peut durer plusieurs années. Puis la maladie apparaît sous la forme d’alopécies, la peau devient sèche, squameuse, épaissie, avec parfois des ulcérations et une polyadénite. Le chien maigrit, il est abattu. Diverses complications peuvent survenir. La maladie est mortelle sans traitement. Celui-ci est long et difficile, il ne donne jamais de guérison définitive chez le chien, d’où la nécessité d’un vétérinaire. Cette maladie est transmissible à l’homme, avec la même gravité ; en revanche, le traitement est plus efficace pour ce dernier.
Haut de page

Leptospirose : cf. article sur la leptospirose. (Voir cet article en cliquant ici)
Haut de page

Leucémie : Cancer du sang et du système lymphatique. Il s’agit d’une multiplication anarchique de certains globules blancs. On constate des gonflements ganglionnaires généralisés, de la fièvre et de la fatigue, puis un épuisement progressif et la mort. La chimiothérapie donne des résultats appréciables dans certaines leucémies et permet des rémissions et, plus rarement, des guérisons. Cf. lymphome.
Haut de page

Lithiases : cf. calculs.
Haut de page

Luxation : Défaut de stabilité articulaire congénital ou acquis. Les principales luxations observées concernent l’articulation de la hanche (consécutive à un traumatisme), du tarse (os qui constituent le squelette postérieur du pied), du carpe (os du poignet), du coude et de la région du genou avec la luxation de la rotule. Cette dernière est d’origine congénitale et très fréquente chez les races de petite taille (Yorkshire, Caniche). Elle se caractérise par une boiterie intermittente, le membre postérieur restant en flexion, et par une démarche sautillante. La rotule se remet en place plus ou moins spontanément selon le stade d’évolution. Si le stade est avancé, il faut opérer. Les soins chirurgicaux sont maintenant aussi perfectionnés que ceux réalisés en médecine humaine.
Haut de page

Lyme : cf. article sur la maladie de Lyme. (Voir cet article en cliquant ici)
Haut de page

Lymphome : Tumeur maligne des ganglions, des amygdales, de la rate, de la moelle osseuse chez l’adulte, assez fréquente chez le chien entre 6 et 9ans. Certaines races y sont prédisposées : boxer, briard, scottish terrier. Le propriétaire remarque des masses anormales sous le cou, en avant de l’épaule, en arrière des cuisses. Ce sont des ganglions tumoraux hypertrophiés. L’état général peut être bon ou médiocre : le chien est abattu, anorexique, fiévreux. Des examens complémentaires (biopsie de ganglion, prise de sang, radiographie) sont nécessaires pour confirmer le diagnostic et mesurer l’extension des ganglions. Le traitement à base de chimiothérapie permet parfois une survie de plusieurs mois.
Haut de page

 

Les 3 piliers Chiens de race . com Best of Rottweiler Education Canine Julienoise (ECJ)

 

Le Monde Des Rottweilers © 2007 - 2019

Site créé et hébergé par Site Web Médoc